chat errant
Fleur
23/02/2023

Chat errant : Que faire ?

Toc toc à votre fenêtre ! Scratch scratch à la porte. Un miaou désolé dans une ruelle ? Il est possible que vous ayez affaire à un chat errant. En fonction de son apparence, vous pouvez choisir de prendre la poudre d’escampette ou tout simplement de le nourrir, ou de le laisser à son errance

Toutefois, un ensemble de mesures sécuritaires pour vous et pour le chat, vous permettront d’assurer son bien-être et sa réintégration dans la société humaine. Découvrez dans les lignes suivant ce qu’il faut faire quand vous trouvez un chat aux provenances inconnues.

Chat errant, libre ou sauvage : quelle différence ?

Tous les chats errants ne sont pas d’anciens chats domestiques. Certains sont sauvages ou libres. Il est important de faire la différence pour déterminer jusqu’à quel point vous pouvez insister pour entrer en contact avec un chat inconnu.

chat errant

Le chat errant est un chat qui vit dans la rue, sans domicile fixe apparent ou sans propriétaire actif. Il est dit libre lorsqu’il s’agit d’un chat domestique qui a fugué de la maison, qui s’est perdu ou qui a été abandonné. 

Il porte souvent les marques de la domestication (oreille gauche coupée, encre abdominale, micropuce, collier). Ayant déjà été auparavant socialisé, il est plus facile à approcher qu’un chat sauvage.

Le chat sauvage est généralement non stérilisé et non identifié. Il est fort probablement né dans la rue et vit souvent en colonie. Souvent mal nourri et en mauvaise santé, il est hostile au contact humain ou craintif. Il vous attaquera s’il se sent acculé. Il peut tout de même être domestiqué si vous avez la patience nécessaire pour entamer le processus de socialisation.

Nourrir le chat errant

L’une des premières choses à faire en face d’un chat dont vous ignorez l’origine est de le nourrir. Cette étape est essentielle pour apprivoiser un chat errant ou un chat sauvage et pouvoir s’en approcher suffisamment pour en découvrir plus sur lui. 

Un chat léthargique peut avoir des besoins alimentaires spécifiques, surtout s'il a été errant pendant un certain temps. La léthargie peut être un signe de malnutrition ou d'autres problèmes de santé. Si vous trouvez un chat errant qui semble léthargique, il est essentiel de lui fournir une nourriture adaptée et de consulter un vétérinaire pour s'assurer de son bien-être.

Il faut savoir que le chat qui vous rend visite aura tendance à revenir s’il est conscient de la disponibilité d’un repas chez vous.

chat errant

Pour apprivoiser un chat errant, déterminer une heure spécifique à laquelle vous déposez un repas et un bol d’eau pour ledit chat. Ici, vous devez choisir un endroit hors de votre maison, mais suffisamment proche, une cour, un balcon par exemple. 

Une fois que vous êtes certains que l’heure du repas devient une de ses routines, rapprochez progressivement les gamelles jusqu’à avoir la certitude que le chat suivra le repas à l’intérieur de la maison.

Cette astuce est valable uniquement si vous vivez seul. Autrement, le chat errant peut prendre peur face à des inconnus. Si vous redoutez de recueillir un chat sauvage, nourrissez le en externe, assez longtemps pour qu’il choisisse de son plein gré de vous laisser le toucher. 

Le chat sauvage peut être réticent au contact physique. Ne forcez pas les choses. Si vous ne pouvez pas interagir avec le chat trouvé, ou si vous trouvez une colonie de chats errants, appelez la gendarmerie, un refuge animalier, un vétérinaire pour chat ou une association de secourisme animalier.

Notons ici que la loi interdit de nourrir les chats errants non stérilisés afin de ne pas inciter à l’insalubrité, à leur prolifération et à l’infestation de rongeurs. On peut toutefois nourrir un chat libre ou un chat errant visiblement stérilisé à condition de prendre les dispositions pour éviter les nuisances cités ci-dessous et de ne pas importuner le voisinage. 

Conscients qu’il n’est pas toujours évident de déterminer de prime abord à quel type de chat vous avez affaire, nous recommandons de nettoyer les lieux après chaque repas du chat errant. 

Vérifier s’il s’agit d’un chat errant ou vagabond ?

Une fois que le chat errant est apprivoisé, vous pouvez vérifier qu’il n’a pas de propriétaire. En effet, de nombreux chats domestiques aiment les promenades solitaires. S’ils ont accès à une fenêtre, ils peuvent tout simplement faire un tour et s’égarer en chemin.

Si votre nouveau chat porte un collier, celui-ci peut porter les informations du propriétaire ou encore une puce électronique. Cette dernière peut être présente sur l’oreille du chat. Souvent, les chats mâles portent une coupure sur l’oreille gauche afin de marquer qu’ils ont été stérilisés. Les femelles ont quant à elles une tâche d’encre verte sur l’abdomen.

Si vous observez l’un de ces signes, appelez le propriétaire ou rendez vous chez le vétérinaire le plus proche pour identifier l’origine du chat. Vous pouvez aussi prêter attention aux affiches de chats perdus dans votre entourage et sur le net. Les associations de protection d’animaux peuvent aussi vous aider à retrouver les maîtres du chat nomade.

Dans l’éventualité où le chat errant trouvé porte des marques de maltraitance physique, n’appelez pas le propriétaire, même si vous avez ses coordonnées. Contactez plutôt une association d’aide aux animaux ou le vétérinaire le plus proche afin de mettre en lumière les conditions de vie antérieures du chat.

Adopter votre chat en divagation 

Vous avez apprivoisé le chat errant, personne ne l’attend à la maison et vous désirez le garder. Avant de recueillir un chat errant, une visite chez le vétérinaire s’impose. Elle permettra de lui faire ses papiers, de mettre à jour ses vaccins et de le soigner contre les puces, parasitoses ou maladies qu’il aurait contractées. 

chat errant

Le vétérinaire pourra le stériliser. Il vous orientera aussi sur le régime alimentaire adapté pour votre nouveau chat et sur les accessoires pour son bien-être.

Une fois chez vous, le chat errant a besoin de s’habituer à son nouvel habitat afin d’éviter une nouvelle fugue. Pour ce faire, maintenez le en quarantaine dans votre maison et hors de portée des autres animaux domestiques pendant trois semaines au moins. 

Il apprendra ainsi à s’habituer à vous. Votre chat protestera certainement avec véhémence. C’est assez normal. Vous pouvez utiliser des phéromones prescrites par le vétérinaire afin de l’apaiser. Durant ce laps de temps, vous pouvez petit à petit introduire les autres animaux et occupants.

Cette précaution a un avantage triple :

  • elle prévient les clashs entre les animaux ;
  • elle protège les autres animaux et occupants des maladies du chat errant ;
  • elle indique au chat errant qu’il est dans un environnement sécuritaire.

Au cours des premières semaines, assurez-vous que votre nouveau chat se promène en extérieur dans une cage de transport confortable. 

Vous pourrez petit à petit introduire d’autres moyens de transport, sous la recommandation du vétérinaire. L’objectif est de lui laisser à long terme suffisamment de liberté en s’assurant qu’il sache revenir dans son domicile après des promenades solitaires.

Recueillir un chat errant est une expérience de longue haleine. Elle demande beaucoup de patience et est souvent mise à rude épreuve par les appréhensions du chat. Gardez en esprit que de nombreux chats errants ont le traumatisme d’une cohabitation difficile. Certains ont tout simplement perdu les réflexes de la domestication.

Ne les frappez pas, ne criez pas sur eux. Ne laissez pas les plus jeunes les déranger durant leur période de repos. La patience, les jeux, les câlins et les récompenses sous formes de friandises et de jouets sont les moyens les plus sûrs de communiquer votre amour à votre nouveau chat.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ville

Paris

Marseille

Lyon

Bordeaux

Strasbourg

Toulouse

Professions acceptéées

Vétérinaire

Ostéopathe

Naturopathe

Masseur

Toiletteur

Comportementaliste

Communicant

Energéticien

Nutritioniste

etc... proposez-nous

Comment aider nos amis animaux