chien nerveux en voiture
Fleur
27/01/2024

Mon chien est nerveux en voiture : que faire ?

Transporter votre chien en voiture s’impose à tous les propriétaires canins. Votre toutou a besoin de ses sorties en voiture lorsqu’il se rend chez le vétérinaire ou à la plage. Il devra prendre le train, le bateau ou l’avion si vous partez en vacances avec lui. Il est commun d’admettre que le chien nerveux en voiture et en transport est une réalité ; mais pour certains spécimens, l’activité peut virer au cauchemar.

L’animal panique, il perd ses repères, reste en retrait ou aboie excessivement. Il est important de comprendre pourquoi votre chien a du mal lors de ses déplacements et surtout de savoir comment l’aider.

Pourquoi votre chien est nerveux en voiture ?

chien nerveux en voiture

Le chien devient nerveux ou agité en voiture pour de multiples raisons. Elles sont autant liées à son expérience personnelle qu’aux divers signaux qu’il capte (de vous ou dans son environnement), avant le voyage. Les scénarios les plus courants justifiant l’agitation du chien dans les divers moyens de transport sont :

  • Le chien n’a pas l’habitude de la voiture ;
  • Le chien a une mauvaise expérience du véhicule ;
  • Il ne se sent pas en sécurité ou calme le long du trajet ;
  • Le chien associe le déplacement en voiture à un événement redouté ;
  • Le chien est anxieux ;
  • Le chien souffre du mal de route ;
  • Le chien est âgé.

Lire aussi : Mon chien est énervé après la castration – Que faire ?

Une question d’habitude

Le chien qui n’a pas appris à rester en voiture dès son plus jeune âge, sera nerveux en tentant l’expérience. Imaginez que vous essayez le parachutisme pour la première fois alors que vous avez déjà appris à vous méfier de l’inconnu. La combinaison de la chute libre, des grands courants d’air et de l’appréhension attaquent vos sens et vous mettent en alerte.

Contrairement à l’humain, le chien ne dispose pas des éléments nécessaires pour le rassurer avant l’expérience du transport. Il sera donc agité et appréhensif. Et si l’expérience est trop intense, il peut développer une peur chronique qui se manifestera à chaque fois qu’il prend la voiture.

Une mauvaise expérience

Le chien peut associer le déplacement en voiture et autres véhicules à une expérience traumatique : accident, déménagement, séparation, etc. Si tel est le cas, il montrera des signes d’anxiété et sera nerveux à chaque fois qu’il est confronté à une voiture.

Notons ici, que la mauvaise expérience du chien peut survenir après n’importe quel trajet. Il est important de consulter une comportementaliste pour étudier le comportement normal pour la race de chien que vous avez.

Les associations négatives

Certains chiens sont nerveux en voiture parce qu’ils associent le véhicule à d’autres évènements stressants. Le chien qui par exemple appréhende les visites chez le vétérinaire peut associer sa peur au fait qu’il utilise la voiture à chaque visite.

Quelquefois, l’association est un effet pervers qui survient après vos tentatives pour reconditionner votre chien ou pour inverser les associations préexistantes. Il est donc essentiel de faire appel à un éducateur canin compétent et flexible pour éviter que votre chien devienne nerveux en voiture.

L’anxiété

Quand vous êtes en voiture, tout bouge. Vous allez plus vite ; à chaque virage ou aspérité, votre chien est secoué. Dans ces circonstances, le chien perd ses repères et le contrôle de ses mouvements. Il devient alors nerveux en anticipation de la potentielle menace.

Lire aussi : Trouble d’anxiété de la séparation chez le chien : que faire ?

Le mal des transports

À l’instar de l’humain, le chien est sujet au mal des transports. Encore appelé cinétisme, ce mal entraîne de la nausée et des vomissements quel que soit le type de véhicule utilisé. Pour avoir une meilleure emprise sur son mal-être, le chien nerveux devient agité ou inerte.

Autres causes de la peur des transports chez le chien

Votre chien peut devenir nerveux en voiture parce qu’il prend de l’âge et qu’il supporte de moins en moins les voyages. En période chaude, les canidés sont sujets aux coups de chaleur, ce qui peut aggraver leur inconfort dans un espace confiné.

Reconnaître les signes quand votre chien est nerveux en voiture

chien nerveux en voiture

Votre chien devient nerveux à l’intérieur ou à l’extérieur de la voiture. Il montrera des signes de peur pendant les promenades ou encore lorsqu’il perçoit les bruits du trafic. Les changements de postures/comportements sont des indices qui vous permettent d’identifier le malaise de votre toutou. Lorsqu’il est nerveux en présence des voitures, vous constaterez que ;

  • Le chien tire sur sa laisse et tente de s’éloigner de la voiture ;
  • Le chien évite de regarder en direction de la voiture ;
  • Le chien adopte une position de retrait ;
  • Il rabat ses oreilles en arrière, ramène sa queue entre ses membres ;
  • Le chien abaisse son corps et s’aplatit sur le sol ; ici, vous constaterez qu’il replie son corps ;
  • Le chien nerveux en voiture a tendance à trembler, il halète et salive abondamment ;
  • Le chien nerveux peut être tachycardique en présence des voitures ; son cœur bat très rapidement ;
  • Lorsque le paysage défile, le chien est déstabilisé, surexcité ; il aboie, halète et sort la langue ;
  • Le chien nerveux fait ses besoins quand il est en voiture.

Comment aider un chien nerveux en voiture ?

chien nerveux en voiture

Si vous vous rendez compte que votre chien est nerveux en voiture, consultez un spécialiste.

Le comportementaliste canin est le meilleur allié de l’animal nerveux. Il vous indique comment vous comporter pour rassurer votre chien avant un grand évènement. Si le problème persiste, il entame une thérapie de désensibilisation. Solution la plus permanente, elle vise en premier lieu à dissocier graduellement la réaction nerveuse du facteur qui l’induit, c’est-à-dire la voiture.

En deuxième lieu, le chien nerveux est reconditionné de sorte à banaliser l’expérience de la voiture et à l’associer à une émotion positive. Le comportementaliste canin vous apprend les gestes et étapes nécessaires pour rendre le trajet agréable pour votre toutou. Ce dernier rôle vous permettra d’anticiper la peur des transports du chien si vous décidez de l’habituer à la voiture dès son jeune âge.

Le vétérinaire vous prescrit des calmants et médicaments adaptés pour apaiser votre chien durant le trajet. Il détecte et traite aussi les maladies sous-jacentes liées à l’âge ou à la physiologie de l’animal, qui favorise l’enracinement du comportement nerveux.

En situation de stress, les maîtres et les maîtresses que vous êtes ignorent souvent comment bien vous faire comprendre par le chien nerveux. Les ordres donnés tous azimuts se contredisent et confondent le chien. L’éducateur canin vous apprend comment garder votre posture d’autorité avec le chien nerveux sans aggraver son anxiété.

Enfin, certains chiots et chiens se font dessus lorsque leur frayeur est extrême. Songez à réserver des visites chez le toiletteur pour redonner confiance au chien. Le temps et la patience restent les meilleures choses pour appliquer les conseils et recommandations de votre spécialiste.

Lire aussi : Comment calmer un chien nerveux ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ville

Paris

Marseille

Lyon

Bordeaux

Strasbourg

Toulouse

Professions acceptéées

Vétérinaire

Ostéopathe

Naturopathe

Masseur

Toiletteur

Comportementaliste

Communicant

Energéticien

Nutritioniste

etc... proposez-nous

Comment aider nos amis animaux